27 April, 2017

Des additifs dans les cigarettes ? Franco Seminara interpelle la Ministre de la Santé!

cigarette

Le 5 décembre 2012, le député Franco Seminara interrogeait Madame Laurette Onkelinx, Ministre de la Santé, sur « les additifs présents dans les cigarettes » dont voici le compte rendu ci-dessous:

Monsieur Seminara :  »De nombreux additifs sont utilisés par l’industrie du tabac en tant qu’exhausteurs de goûts dans les cigarettes. Ces additifs – on en compte près de 600 – ne sont pas mentionnés sur les produits commercialisés alors même qu’ils peuvent représenter jusqu’à 10% du poids des cigarettes. Et il est désormais scientifiquement prouvé que ces additifs augmentent nettement, d’une part, la dépendance des consommateurs à ce type de produits et, d’autre part, la toxicité de la fumée du tabac. La convention cadre pour la lutte antitabac de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) prévoit la mise en place d’une réglementation relative à ces additifs ajoutés au tabac. Comme tous les États européens, nous l’avons ratifiée. Et ainsi, à l’instar de quinze autres pays européens, le SPF Santé publique a récemment publié sur son site web des fiches d’information concernant les additifs les plus fréquemment utilisés par les cigarettiers. Quatorze sont ainsi visés. 1. Des discussions sont-elles prévues pour qu’au niveau européen une liste des seuls ingrédients autorisés soit produite et ce afin d’éviter l’utilisation d’additifs ou de substances plus particulièrement cancérigènes que d’autres? 2. L’étiquetage des produits du tabac ne devrait-il et ne pourrait-il pas être exhaustif? »

Madame Onkelinx:Comme vous le précisez, de nombreux additifs sont utilisés dans la fabrication des cigarettes. Les autorités belges et européennes sont conscientes du fait que certains d’entre eux peuvent poser problème, notamment en termes d’attractivité des produits du tabac, et vis-à-vis des jeunes notamment. C’est pour cette raison que j’avais, par exemple, interdit, en 2011, trois nouveaux ingrédients qui auraient été utilisés pour la fabrication d’une capsule, via laquelle du menthol et d’autres arômes auraient été placés dans le filtre. C’est pour cette raison également que la problématique des additifs a été intégrée dans le processus de révision de la directive européenne 2001/37 sur les produits du tabac. Comme vous le savez, une proposition de directive de la Commission européenne est attendue avant fin 2013. Dès que ce premier projet sera connu, je me positionnerai dans le cadre de ce débat qui aura lieu au niveau européen pour défendre au mieux la santé des consommateurs. En ce qui concerne l’étiquetage, il serait en pratique extrêmement difficile d’imaginer un système ou chaque additif est listé sur le paquet. La taille des paquets ne le permet pas et certains produits du tabac comme les cigarettes peuvent contenir plus de 100 additifs. Cependant, conformément à la législation en vigueur et parce qu’il est essentiel d’informer le public, la Belgique publie l’ensemble de ces informations. Une base de données fournissant toute l’information relative aux additifs utilisés dans les produits vendus en Belgique est accessible sur le site internet du Service public fédéral Santé publique. (http://www.health.belgium.be/eportal/foodsafety/foodstuffs/additives/index.htm?fodnlang=fr)