24 September, 2017

Plus de braquages dans nos stations essence? Franco Seminara interpelle la Ministre de l’Intérieur!

#Crédit Photo : www.caradisiac.com
#Crédit Photo : www.caradisiac.com

Le 28 novembre dernier, en Commission de l’Intérieur, le député Franco Seminara posait une question orale à Madame Joëlle Milquet, Ministre de l’Intérieur, sur « la hausse des braquages dans les stations essence en Belgique »:

Franco Seminara (PS): « Monsieur le président, madame la ministre, il ressort de nombreux articles de presse qu’au cours du premier semestre 2012, le nombre d’attaques à main armée dans les stations essence a augmenté de près de 60 %, par rapport à la même période l’année dernière. Cette augmentation peut surprendre puisque les braquages, tous commerces confondus, ont connu une diminution constante depuis 2010. L’analyste stratégique de la police judiciaire fédérale, Vincent Vanderkelen, estime que plusieurs facteurs expliquent cette augmentation propre à ce type de commerce, notamment les heures d’ouverture nocturnes.

Ce phénomène propre aux stations essence, qui concerne l’ensemble des arrondissements judiciaires de Belgique, serait donc en recrudescence puisque, si l’année 2010 ne comptabilisait « que » 53 attaques à main armée, les chiffres repartent déjà à la hausse en 2011 avec 81 agressions.

Madame la ministre, comment explique-t-on cette hausse des braquages dans les stations essence belges? Pouvez-vous chiffrer plus exactement cette augmentation de 60 % pour le premier semestre de cette année? Certaines régions sont-elles plus touchées par ce triste phénomène?

En septembre 2011, la police fédérale liégeoise lançait un projet en matière de recensement, d’information, de prévention, de communication et de suivi des vols et des cambriolages dans le secteur commercial de l’arrondissement de Liège. Le protocole qu’elle a rédigé à ce sujet a été cosigné par la Fédération pétrolière belge. L’objectif de cette collaboration était de prévenir autant que possible le risque d’agressions et de cambriolages dans les stations-service. Ce projet a-t-il abouti? Le cas échéant, quelles sont les mesures préconisées? Est-il prévu d’étendre cette initiative à l’ensemble du territoire?

Enfin, d’autres mesures sont-elles envisagées afin de lutter contre ce phénomène dans notre pays? Je pense par exemple au fait d’encourager, dans la mesure du possible, le paiement par carte bancaire ou autres moyens électroniques, y compris pour les petits paiements, afin de limiter au maximum la présence d’argent liquide ».

09.02  Joëlle Milquet, ministre: « Monsieur le président, cher collègue, la hausse des braquages dans les stations-service doit être replacée dans le contexte de l’évolution favorable du phénomène des vols à main armée dans les commerces. Selon la banque de données de la police fédérale, on constate une baisse de 3 % de l’ensemble de ces braquages sur le territoire belge pour la première moitié de 2012 par rapport au premier semestre 2011.

Les vols à main armée contre les stations essence ne représentent que 5,5 % de l’ensemble. Il y a eu 28 faits de braquage de stations-service au premier semestre 2011 et 47 au premier semestre 2012. Ces 47 braquages touchent principalement les arrondissements de Charleroi, Mons et Liège. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette augmentation, notamment les heures d’ouverture étendues, l’accessibilité des caisses ou les facilités de fuite.

La police fédérale de Liège a effectivement initié un projet d’approche intégrale et intégrée du phénomène des vols à main armée contre les commerces sur le territoire de son arrondissement judiciaire. Ce projet a permis de concrétiser l’échange d’informations entre les différents acteurs des secteurs policier, judiciaire et privé en ce qui concerne le signalement d’agissements suspects ou la transmission de conseils préventifs. Ce projet prévoit également l’organisation régulière d’une table ronde « vols à main armée ». Il est exact que la fédération pétrolière belge est partie prenante à cette table ronde; elle est cosignataire du protocole. Depuis la mise en œuvre de ce projet, la police fédérale liégeoise constate une diminution globale des vols à main armée contre les commerces. La situation s’est stabilisée en ce qui concerne le braquage de stations essence.

Nous avons l’intention de généraliser ce genre de pratiques dans les autres arrondissements touchés, au-delà des mesures que nous avons déjà prises, comme les partenariats locaux de prévention pour indépendants afin de renforcer les mesures de sécurité de leurs établissements, les approches sectorielles ainsi que les plans d’action liés au Plan national de sécurité. Le vol à main armée fait partie des dix priorités de ce plan ».

09.03  Franco Seminara (PS): « Madame la ministre, on peut se féliciter des avancées engrangées.

Il y a aussi la réalité: le passage de 28 à 47 braquages.

Ce genre de phénomène est sans doute lié à plusieurs paramètres. Je ne les énumérai pas tous, mais ils existent bel et bien. Je pense notamment à l’inflation galopante des prix pétroliers, à la crise financière et à la baisse du pouvoir d’achat pour nos concitoyens.

 Je tiens d’ailleurs à féliciter les efforts du gouvernement dans la mise en place d’un système de contrôle des prix, par le biais de l’Observatoire des prix. Nous devons poursuivre nos efforts ».