17 December, 2017

Licenciements chez ERACHEM : Réactions des Députés fédéraux Eric Thiébaut et Franco Seminara

erachem

Près de deux ans après le déclenchement de la crise financière, les conséquences sur l’emploi ne cessent de se faire ressentir dans notre pays, en particulier dans la région de Mons-Borinage.  Les annonces de plan de restructuration ou de suppressions d’emplois se sont multipliées ces derniers temps.

Aujourd’hui, ce sont les travailleurs de la firme « Erachem » située dans le zoning de Tertre qui sont touchés.

Selon les syndicats, aucune garantie n’aurait été donnée suite aux investissements réalisés par l’entreprise. De plus, un plan de licenciement serait sur la table plutôt qu’un plan de pérennisation de cette même société. Si la restructuration annoncée entre dans le cadre de la procédure « Renault », son ampleur demeure néanmoins une surprise pour les syndicats, vu les bénéfices réalisés par l’entreprise.

La direction de l’entreprise française vient en effet de confirmer qu’elle souhaite licencier 18 ouvriers et 24 employés/cadres sur un total de 150 salariés que compte la société.

Bien que l’on puisse se réjouir de la décision du gouvernement de prolonger les mesures de crise pour relancer l’activité économique, ces pertes d’emplois rappellent à quel point notre pays a besoin d’un gouvernement en plein exercice pour protéger davantage nos travailleurs.

Alertés ce vendredi par les syndicats, nous allons demander à la Ministre de l’Emploi, Joëlle Milquet, si elle dispose d’une marge de manœuvre pour apporter un soutien aux travailleurs ainsi que des garanties sur leur sort.

Franco Seminara et Eric Thiébaut, Députés fédéraux socialistes

(*) Illustration faite par Philippe Dumont