23 August, 2017

Franco Seminara relance le débat sur la vie sexuelle et affective des personnes handicapées!

HAN

Lors de la conférence de presse organisée au Parlement Wallonie -Bruxelles, ce mardi 14 février, le député Franco Seminara a rappelé qu’il avait déjà déposé, alors qu’il était sénateur, une proposition de résolution(en 2010) sur la vie affective et sexuelle des personnes handicapées, avec son collègue Philippe Mahoux. Celle-ci représente le premier texte législatif soumis en la matière dans notre pays.

Au début de son mandat en tant que Député Fédéral,Franco Seminara a également redéposé ce texte, en compagnie de ses camarades députés socialistes Marie claire Lambert, Colette Burgeon, Christiane Vienne, Julie Fernandez Fernandez et Yvan Mayeur.

« Aujourd’hui, il s’agit d’un sujet très sensible qui vise les personnes handicapées tant physiques que mentales. On pense que la personne handicapée est asexuée: mais non! », a exprimé monsieur Seminara.

A cet égard, le député fédéral Franco Seminara ainsi que le député wallon Mathieu Daele ont déposé une proposition de résolution dans leur parlement respectif afin d’ouvrir le débat sur ce thème. En toile de fond, se dessine notamment la question de la reconnaissance d’ « assistants sexuels » défendue par l’association « Pas de bras, pas de chocolat », dont François Marien est le président.

De nombreux quotidiens belges ont d’ailleurs relayé l’évènement comme RTL, La Dernière Heure, La Libre Belgique ou encore 7 sur 7. Les articles concernés sont disponibles via les URL suivant :

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/856578/handicap-un-statut-pour-des-assistants-sexuels

http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/385420/deux-deputes-veulent-un-debat-sur-la-vie-sexuelle-des-handicapes.html 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/719865/pas-de-bras-pas-de-sexe.html

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1520/Sexe-Relations/article/detail/1394482/2012/02/14/Quid-de-la-vie-sexuelle-et-affective-des-handicapes.dhtml

En ce jour symbolique de la Saint-Valentin, l’Association « Pas de bras, pas de chocolat » distribuait des préservatifs barrés d’un logo qui mettait en évidence le slogan suivant : « On a tous le droit de prendre son pied! »