23 June, 2017

Explosion des chats errants dans nos communes ? Le député Franco Seminara interpelle la Ministre !

chats-errant-300x239

Au sujet de la surpopulation des chats errants dans nos communes, le Député Fédéral Franco Seminarainterpellait madame Laurette Onkelinx, Ministre de la Santé publique, étant donné l’ampleur du problème, en particulier pour les responsables des refuges pour animaux.

Il rappelait d’abord que récemment, dans sa commune de Quaregnon, la présidente de l’association d’accueil  des animaux errants, « l’Etoile de Bonté »,  avait fait part de ses grosses difficultés en capacité d’accueil, face au nombre trop important de chats qu’elle est contrainte de recueillir.

Conscient de cette situation, Monsieur Seminara a affirmé que nous pouvons nous réjouir que le Gouvernement ait mis sur pied, par l’initiative de la Ministre de la Santé Publique, un Plan pluriannuel Chats pour les années 2011 – 2016 qui impose, en différentes étapes, la stérilisation progressive des chats errants.

Le but étant d’échelonner cette stérilisation d’abord dans les refuges, ensuite chez les éleveurs et enfin chez les particuliers, jusqu’à une amélioration effective de la situation.

Aujourd’hui, alors que  la première phase du plan est en principe achevée et que la situation est difficile pour certains refuges, il paraît opportun d’entamer une première évaluation de celui-ci.

Ainsi, le député a posé les questions suivantes à la Ministre :

Pourriez-vous nous informer des résultats de la première étape du plan si vous en disposez ?

Au regard de ceux-ci, croyez-vous que les ambitions affichées à l’origine du plan seront en voie d’être satisfaites ?

Plus généralement, pourriez-vous nous faire part des étapes successives prévues dans la réalisation du plan et nous dire où en est-on à ce stade du calendrier ?

Dans sa réponse madame la Ministre, a expliqué que le Plan pluriannuel Chats a été développé en été par ses services mais s’agissant d’une nouvelle initiative, le dossier règlementaire concernant ce Plan n’a pas pu être traité dans le cadre des affaires courantes par le gouvernement démissionnaire.

Dès son entrée en fonction dans le cadre de ce Gouvernement elle a cependant immédiatement chargé le service Bien-être animal de son département de préparer un arrêté royal pour faire appliquer ce Plan pluriannuel.

Madame Onkelinx a ensuite précisé qu’entre-temps des actions ont déjà été entreprises. De la sorte, l’année dernière, plusieurs réunions avec les responsables des refuges ont été organisées en vue de développer une coopération entre ces établissements qui a abouti à la rédaction de trois kits de bonnes pratiques, fin décembre 2011. Ces kits relatifs à l’identification et l’enregistrement, la stérilisation et le diagnostic de bonne santé, donnent entre autres des pistes de financement. Enfin, la Ministre a ajouté qu’elle était persuadée que cette coopération entre les refuges devrait augmente leur taux de stérilisation des chats adoptés.

Actuellement, c’est sur base volontaire qu’une partie des refuges adhèrent au plan pluriannuel car l’arrêté royal est en cours d’élaboration. Certains refuges n’ont toutefois pas attendu le plan pour proposer, une adoption des chats stérilisés, identifiés et enregistrés et d’autres s’organisent en vue de respecter les futures dispositions légales.

A ce jour, il n’est pas possible de disposer de résultats étant donné que le plan n’est pas encore entré en vigueur. Cependant, comme chaque année, la Ministre a dit qu’elle disposerait fin juin des statistiques, recueillies auprès des refuges, ce qui permettra déjà de comparer le nombre chats recueillis en 2011 avec celui des années précédentes et de suivre de près l’évolution de la situation dans les refuges.