17 November, 2017

Franco Seminara informe des travaux du Parlement sur l’aide aux familles et les personnes handicapées

affairessociales

Alors qu’en ce début d’année, les travaux du parlement sont essentiellement consacrés à la présentation par les ministres de leur programme de politique générale pour leurs compétences, le député Franco Seminarasouhaite vous informer cette fois sur un sujet qui fera l’objet de toute sa vigilance au cours de son mandat : les mesures en matière d’aide aux familles et aux personnes handicapées.

Parmi les objectifs fixés, les points suivants constituent des avancées :

En matière de créances alimentaires sont prévues l’optimisation des récupérations des avances auprès du parent débiteur ainsi qu’une meilleure information à la population des services du SECAL (Service des Créances Alimentaires)

En matière d’allocations familiales seront consolidées grâce à l’inscription dans la Constitution du droit aux allocations familiales

En matière du droit de la famille : la création d’un Tribunal de la Famille afin de mettre fin au morcellement des compétences en matières familiales entre le tribunal de première Instance, le juge de la jeunesse et le juge de paix. (Objectif de Mise en place pour fin 2013).

En matière de Politique de la Personne Handicapée, le député Franco Seminara restera attentif sur les points suivants :

- La mise en place d’une politique transversale en collaboration avec tous les membres du Gouvernement et plus de collaboration avec les points de contact « handicap » ;

-Le transfert optimal en concertation avec tous les partenaires de l’aide aux personnes âgées (APA) et d’aide à la mobilité ;

- Le plus d’efforts pour accroître le nombre d’offres d’emploi pour les personnes handicapées dans le secteur public et privé (en concertation avec les partenaires sociaux)
Les études de propositions de lois améliorant le statut des « aidants proches »

- En ce qui concerne la « grande dépendance », poursuite en 2012 de la prise en charge des personnes avec troubles autistiques sévères liés à un trouble grave du comportement et SI possible, prise en charge du second groupe cible : les personnes cérébro-lésées.

- La modernisation de la Direction générale pour les Personnes handicapées (DGPH) visant à rendre son service encore plus efficient et accueillant en optimalisant l’informatisation et l’échange électronique des données.

- Pour l’année 2012, un montant de 1,873 milliard d’euros est inscrit dans le projet de budget pour le paiement des allocations à nombre estimé un 323 000 allocataires

Enfin en ce qui concerne, les Maladies Professionnelles, il est prévu :

La prévention de la charge psychosociale des travailleurs

L’ajout des tendinopathies sur la liste des maladies professionnelles (si faisable)

L’optimalisation du diagnostic de la dermatose professionnelle.

L’objectif de mettre en pratique l’obligation légale de réaliser des analyses de risque pour chaque poste de travail et de constituer un dossier de santé relatif à chaque travailleur soit effectivement mise en pratique.