26 July, 2017

Attention toute particulière sur les déchets nucléaires

nucléaire

Le Député fédéral Franco Seminara a interpellé la Ministre de l’Intérieur, Madame Annemie Turtuelboom, sur le récent transport de déchets nucléaires en Belgique via le réseau ferroviaire.

Un train a transporté le jeudi 3 février des déchets radioactifs provenant des centrales nucléaires belges de Tihange et de Doel. Ce stock aurait dû arriver en Belgique le 2 décembre dernier, mais les conditions météorologiques n’étant pas favorables au moment du départ, il avait été décidé que le voyage serait reporté.

Ces déchets nucléaires avaient été compactés en France, plus précisément à l’usine « Areva » de La Hague. Le train a ensuite transité par Mouscron, Courtrai, Gand et Anvers dans deux containers « Castor de type TN28 » avant de rejoindre Mol en soirée.

Le chargement a par la suite été transféré sur des camions qui ont transité par Dessel et ont été dirigés vers le site de stockage de Belgoprocess.

Les associations de défense de l’environnement ont marqué ce jour de leur présence à Mol et Dessel. Un point d’information avait été installé en gare de Mol et des pamphlets ont été distribués sur le marché à Dessel.

Le Député quaregnonais a demandé à Madame Turtelboom de préciser la façon dont l’Agence fédérale de contrôle nucléaire a été impliquée dans la sécurisation du transport de ces déchets nucléaires sur le territoire et de quelle manière ces déchets ont été stockés sur le site de Belgoprocess .

« La sécurité est de mise »

Selon la Ministre de l’Intérieur, les déchets nucléaires ont été stockés sur le site de Belgoprocess, plus précisément dans le bâtiment 136. Il a spécifiquement été conçu pour l’entreposage intermédiaire de déchets vitrifiés et compactés qui ont été conditionnés sur le site d’AREVA à La Hague, suite au retraitement du combustible usé des centrales nucléaires belges.

Au niveau du transport, la Ministre a affirmé qu’il n’y avait aucun danger radiologique pour la population. Les colis utilisés pour le transfert sont conçus pour assurer la protection des personnes et de l’environnement en toutes circonstances, même accidentelles. Les colis concernés satisfont aux critères stricts de sûreté déterminés par l’Agence Internationale de l’Energie atomique.

Le Député Franco Seminara a écouté avec grande attention la Ministre de l’Intérieur et restera attentif sur le sujet. En effet, la sécurisation des déchets nucléaires est un thème primordial en termes de sécurité et de santé publique.