24 September, 2017

Le SHAPE doit rester à Casteau : Eric Thiébaut et Franco Seminara cosignent une proposition de résolution!

shape

Les Députés fédéraux Eric Thiébaut et Franco Seminara ont cosigné une proposition de résolution relative au maintien du SHAPE à Casteau. Elle réclame la défense du maintien du site si la question venait à être discutée au sein de l’OTAN car la présence du SHAPE est très importante en termes socio-économiques pour notre région de Mons-Borinage.

En effet, un rapport de l’OTAN circule, évoquant l’hypothétique délocalisation du SHAPE vers la ville de Rheindahlen, en Allemagne.

Un tel déménagement aurait des conséquences économiques très importantes sur une région déjà durement touchée sur le plan économique et social, et hypothéquerait gravement ses efforts actuels de redressement socio-économique.

En effet, le SHAPE représente plus d’un millier de logements occupés par les militaires étrangers. En outre, le SHAPE représente presque 2 000 emplois directs et le même nombre d’emplois indirects.

Interrogé à ce sujet en réunion de la Commission de la Défense nationale,  le ministre de la Défense a af irmé que l’OTAN était confrontée à une situation budgétaire qui impose des économies.

Or, compte tenu de tous les éléments connus, il apparaît qu’un déménagement du SHAPE ne générerait pas d’avantages significatifs par rapport aux désavantages occasionnés. Un tel déménagement infligerait par contre un sérieux coup dur dans le processus de relance économique de la région.

Par ailleurs, la rénovation des bâtiments aurait un effet positif sur l’économie locale, en particulier sur le marché de la construction et des services de la région montoise.

Le ministre a affirmé qu’à ce jour, aucune décision de délocalisation du SHAPE n’a été adoptée par le Conseil de l’Atlantique Nord. Seule une étude théorique aurait été commandée ai n de rassembler des éléments objectifs quant aux coûts que pourrait engendrer une relocalisation du SHAPE dans des bâtiments existants de l’OTAN, par rapport à celui de la reconstruction d’un nouveau bâtiment sur le site actuel.

Enfin, le ministre a affirmé qu’il ferait tout pour “garder le SHAPE” à Casteau.

Il convient par conséquent que le gouvernement prenne une position ferme sur le sujet et la défende au Conseil de l’Atlantique Nord, si la question venait à être discutée.